L'aube bleue

Buddha.jpg
Il se tient
dans sa nature
l’homme en bleu
valeureux glorieux
qui a dompté le temps
par un unique instant

Chant céleste
aux milles pétales
sa tendre corolle
s’épanouie sur la
forêt du monde
au fruit unique
mais multiple,
figue douces
et sucrées
une couronne
pour la voix lactée

Les yeux libres
de leur enclos
le regard magique
est sa tunique
d’oranges aux
pastels vertes
où la colombe
des horizons
répand ses ailes
sur l’aune
du renouveau

La vie coule en lui
comme un le sang neuf
qui prend racine
en le corps devenu
temple du radieux
et où l’enfant qui
a bien sommeillé
dans l’inconstance
de sa frêle conscience
peut se révéler

Ainsi Assit
dans l’existence
le voilà trône
de la trame
l’espoir et l’âme
puisqu’en vrai,
il en a toujours
été ainsi.
— Lorne Auber